Chute du monde Westphalien au Moyen-Orient?

Le XXIème siècle a ajouté centre-trente pays souverains au monde, dont la moitié se trouve en Afrique et au Moyen-Orient. Progressivement libéré des systèmes coloniaux et n’appartenant désormais à aucun pays ou empire, ces nouveaux pays rejoignent les Nations Unies, libérés en même temps de l’emprise bipolaire de la Guerre Froide. si la plupart d’entre eux est considérée comme fragile, il n’en était moins attendu d’eux qu’ils se construisent une identité propre en devenant des états-nations. Il faut cependant remarquer qu’en Europe, la construction de nos états, la mise en place de nos frontières et la création d’un esprit commun ont mis des siècles.

Au Moyen-Orient, seulement trois pays auraient pû être considérés comme de Etats-Nations: l’Iran, l’Égypte et la Turquie. Si la mise en place des frontières du Moyen-Orient en 1920 a suivi les accords de Sykes-Picot pour le Levant et l’Irak, ne se référant que très peu aux ancienne frontières de l’Empire Ottoman, certaines entités de la zone furent soudain promues à l’état d’état à part entière: les frontières intérieures de l’ex-Empire sont devenues celles externes de tout nouveaux pays, tandis que pour d’autre, des frontières étaient imposées. Mais ce manque de combat pour son pays n’a entraîné aucune loyauté envers les nouvelles capitales.

De plus, ces nouvelles frontières et ce nouveau système de gouvernement se détournait de l’équilibre entre les communautés que la réforme de Tanzimat avait établie au coeur de l’Empire Ottoman. En partant de cette situation, beaucoup auraient pu penser qu’il était possible de créer des États Nations, mais la réalité des “cercles historiques” et, plus encore, la religion de l’islam empêchaient une telle mise en place de réussir. Quelque soit le succès de ces pays, leur processus de construction ont été très différents de ceux de l’Europe qui a suivi un seul et même modèle: les communautés, sectaire ou ethniques, sont restées importantes, imposant un type de régime bien lointain de celui des habitudes de l’Occident, mais qui allait avec la réalité de la géographie humaine.

Le monde occidental continue de scruter le Moyen-Orient et l’Afrique en imaginant ce qu’ils auraient dû devenir et non pas ce qu’ils auraient réellement pu devenir.

En conclusion, il semble possible de dire qu’en moins d’un siècle, une grande partie du monde est passé d’une multitude de petites entités englobées dans des empires à plusieurs pays suivant le modèle occidental bâtit sur le type westphalien du XVIIème siècle européen. Peu d’entre eux étaient réellement prêts pour cela et les conséquences des ces changements ne devraient pas être si surprenants.

Axelle Pau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s