La question de l’eau en Afrique Australe (2/2)

La situation géographique de l’eau en Afrique Australe, dû à son inégalité, ne peut qu’accroître les tensions présentes lors de l’époque de l’Apartheid; le problème prend toute son importance lors de l’avancée dans les terres arides des paysans ainsi que lors de la colonisation vers le nord. L’eau prend à ce moment une forme idéologique et politique et non plus seulement économique.

s

Barrage de Katse au Lesotho, Wikimedia Commons

La question se posant pour les pays était donc la suivante: comment acquérir de l’eau? Deux réponses furent apportées en Afrique du Sud. La première, soutenue par L.A. Mackenzie, directeur du département de l’irrigation de l’Afrique du Sud, optait pour un déplacement des populations vers les points d’eau. Pour lui, « Le transport de l’eau sur de grandes distances peut être infaisable ou trop cher, donc nous devons aller où se trouvent les ressources en eau […] les nouveaux développements industriels doivent être placés en ordre de priorité. Aucune nouvelle industrie demandant de larges quantités d’eau ne devrait être établie le long du Vaal, ni le long des côtes. »

C’est cependant la seconde option qui est retenue: avec l’avancée en terme de technologie hydraulique, l’homme peut faire voyager l’eau sur les milliers de kilomètres. Concernant tout d’abord seulement le pays, la politique de transfert s’élargit au fil des années et il fallu traiter avec l’Angola ou encore le Botswana. Quatre transferts principaux furent exécutés au coeur même de l’Afrique du Sud, mais l’élargissement du projet se voulait aussi une façon d’assurer la suprématie du régime de Prétoria sur la région australe.

Maîtresse d’une certain nombre de cours d’eau, l’Afrique du Sud eut un moyen de pression efficace contre ses ennemis, notamment lors de l’indépendance de l’Angola et du Mozambique en 1975. Voyant une opposition à son régime d’Apartheid, Pretoria utilise alors l’eau pour faire pression et “convaincre” ses états voisins que leur propre intérêt se trouve dans ce régime.

Ainsi, en 1991, le Lesotho sort de la Southern African Development Coordination Conference (SADCC, prédécesseur de la SADC auquel n’adhérait pas l’Afrique du Sud) pour signer le Lesotho Higlands Water Project, projet de construction de barrages dans le but d’alimenter le lac de l’Orange, c’est à dire l’Afrique du Sud.

Les points de conflits ont tous un rapport direct ou indirect avec la politique de transfert de l’Afrique du sud. On remarque par exemple que des conflits armés ont eu lieu autour du lac de l’Orange: deux transfert se font à cet endroit précis, l’un entre le Lesotho et l’Afrique du Sud et l’autre entre elle et la Namibie. La guerre de l’eau en Afrique Australe n’est pas un mythe et a bien existé, bien que les discours politiques de l’époque tendent à dire le contraire: alors que l’on tentait de prêcher la paix, les conflits armés et les guérillas se poursuivaient.

Aujourd’hui, l’Afrique du Sud affiche clairement sa volonté de traiter avec les pays voisin pacifiquement:

  • Nationalisation des ressources en eau
  • Etablissement d’un véritable partenariat avec ses voisins

Cependant, l’Afrique du Sud doit prendre en compte les projets promis par le régime de Prétoria. De plus, elle doit prendre en compte l’inefficacité des organismes nationaux et internationaux dont la plupart est corrompue. La stabilité de l’Afrique Australe en ce qui concerne l’eau dépend clairement de la politique de l’Afrique du Sud. En effet, si celle-ci décide de reprendre  son hégémonie comme sous l’Apartheid, elle aura une fois de plus un moyen de pression sans égal sur tous ses voisins.

Axelle Pau

https://www.cairn.info/revue-herodote-2001-3-page-113.htm

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s