Israël : une résolution qui passe mal

Ce vendredi 23 décembre 2016 a été voté au Conseil de sécurité de l’ONU la résolution 2334 avec 14 voix en sa faveur. Celle-ci dénonce la colonisation israélienne menée dans les territoires palestiniens, colonisation mise en avant par la droite israélienne au pouvoir , avec à sa tête Benyamin Netanyahou. Cette résolution 2334 s’inscrit dans la lignée d’une résolution qui avait déjà votée il y’a de cela 36 ans, la résolution 465 de 1980 qui considérait déjà comme illégale l’extension des colonies israéliennes dans les territoires palestiniens.

colon-israelien-menahem-kahana-afp-le-monde

Un colon israelien à l’avant poste d’Amona en décembre 2016. Photo extraite du journal Le Monde, AFP / Menahem Kahana

 

Cette résolution s’inscrit dans la continuité d’un rapport établi sur le terrain en juillet 2016, par le quadrinôme ONU , Etats Unis, Russie et Union Européenne, qui a alors dressé un portrait alarmant de la situation , empêchant alors toute solution pacifique au problème israélo-palestinien. De hauts dignitaires israéliens jugent cette résolution violemment anti-israélienne, mais il n’est pas uniquement question de l’état hébreu et de sa politique coloniale. La résolution englobe le problème sous toutes ses formes et mentionne également toutes actes de violences , notamment des actes de terrorisme contre les civils, menés notamment par des palestiniens. Il est donc question de la cessation immédiate non seulement de la colonisation israélienne mais aussi de tout type de violences menées par les deux parties concernées.

Ce texte avait dans un premier temps été présenté par l’Egypte mercredi soir , mais fut retiré peu de temps après , Donald Trump étant intervenu auprès de Mohammed Fattah al Sissi , celui-ci ne voulant pas compromettre ses relations avec le nouveau président des Etats-Unis. Mais le texte avait déjà présenté , et 4 pays , en l’occurrence la Nouvelle-Zélande, la Malaisie , le Sénégal et le Venezuela ont repris cette proposition égyptienne.
Cela a provoqué des remous , l’ambassadeur israélien en Nouvelle Zelande ayant été rappelé pour consultation. De plus , l’Etat Hébreu a évoqué le fait que les Etats-Unis pouvaient se trouver derrière cette résolution , « abandonnant Israël ». Il a alors été rappelé par Barack Obama lui même que les Etats Unis avaient toujours été présents pour Israël. Les Etats-Unis se sont abstenus lors de ce vote ,car selon eux la résolution se concentrait uniquement sur le fait de la colonisation et non pas sur l’ensemble des facteurs qui gravitaient autour du problème israélo-palestinien. Les tensions entre les Etats-Unis et Israel sont malgré tout assez fortes , Israël ayant mis de côté les remarques de l’ONU en attendant l’arrivée définitive de Trump en tant que président, qui a leurs yeux serait le président le plus pro-Israel de toute l’histoire des Etats-Unis.  Le 29 décembre, John Kerry , le secrétaire d’état américain aux affaires étrangères n’a pas manqué de raviver encore plus les tensions , sortant de sa réserve de diplomate pour blâmer Israel et sa politique coloniale. Est-ce que cette résolution apportera des améliorations sur la situation israélo-palestinienne ? Seul l’avenir pourra nous le dire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s