Crise Politique en Corée du Sud

Depuis maintenant plusieurs semaines le peuple coréen se rassemble par milliers dans les rues en demandant la démission de leur actuelle présidente Park Geun-hye Membre du GPN (Grand Parti National) parti  conservateur, élue en décembre 2012 avec 51,6% des voix. A un an de la fin de son mandat la présidente Park Geun-hye se retrouve impliqué dans un important scandale de corruption, qui remet grandement en cause ses capacités de gouvernance.

Choi  Soon-sil une amie intime de la présidente a été arrêté pour fraude et abus de pouvoir, son amitié avec la présidente Sud Coréenne lui aurait valu quelques privilèges et avantages en passant de l’obtention de financement pour des fondations écrans ( on entend ici une sorte de pression politique qu’aurait mise la présidente à de grosses entreprises comme Samsung) à l’influence sur la nomination de hauts responsables d’Etat et à l’ingérence sur des affaires d’Etat.

Peut-on parler d’abus de faiblesse de la part de Mme Choi Soon-sil envers la présidente? Ou bien d’une amitié si forte qu’elle peut outrepasser la loi. Rappelons ici que Choi  Soon-sil est la fille du chef spirituel d’un culte chamanique , et quelle est devenue le mentor de Park Geun-hye à la mort de la mère de cette dernière.

Toujours est-il que depuis un mois les Coréens descendent dans les rues demandant la démission de la présidente, en arguant le fait quelle soit dépendante psychologiquement d’une autre personne, donc légitimement les coréens se demandent si elle est apte à s’occuper du pays.

648x415_milliers-coreens-defiler-contre-presidente-samedi-12-novembre

crédit Photo: JUNG YEON-JE/ AFP source http://www.20minutes.fr

Les revendications des coréens sont simples, ils veulent que leur présidente démissionne car en faisant cela, elle reconnaîtrait quelle n’a pas été à la hauteur de la confiance du peuple, actuellement elle est à moins de 5% d’opinion favorable du jamais vu au pays du matin calme.

Avec l’entièreté de la population qui lui est désormais opposée, toute la population manifeste des collégiens jusqu’aux retraités toute la population s’amasse régulièrement sur le boulevard Gwanghwamun, menant à la maison bleue (résidence du président Sud-Coréen) pour exprimer sa colère et sa déception envers son gouvernement.

Aujourd’hui décriée et faisant face à une pression nationale demandant sa démission, quelles peuvent-être les options de Park Geun-hye?

  • Des excuses publiques, comme elle l’avait fait cet été lors de la révélation du scandale de l’extorsion de fonds à de grands industriels, ce qui n’avait pas provoqué de telles manifestations. Elle a récemment retenté l’exercice lors de la révélation de ce scandale par la presse, sans le succès escompté.
  • Remanier son gouvernement, une sorte de purge a été opérée pour tenter de regagner l’adhésion populaire. Elle a entre autre limogé son chef de gouvernement, son ministre des Finances et son ministre de la Sécurité Publique.
  • Démissionner, il parait peu probable qu’elle le fasse à un an de la fin de son mandat, il est plus plausible qu’elle reste en place, à moins d’une motion du parlement qui suspendrait la présidente de ses fonctions.

Considéré comme une suspecte par la Justice Coréenne Park Geun-hye ne peut en tant que présidente est poursuivie pendant l’exercice de ses fonctions, sauf en cas d’insurrection ou de trahison, reste à savoir si les Sud-Coréens considèrent les actions de la présidente comme une trahison.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s