L’implication de la Russie dans la guerre civile en Syrie

Russia Syrian Game

Bachar El Assad, président syrien et Vladimir Poutine, président russe s’entendent sur la situation à mener en Syrie.

L’intervention militaire en Syrie vient de l’appel du président syrien Bachar El Assad du 30 septembre 2015. Ils viennent en aide au régime avec des bombardements aériens, aide de l’aviation, essentiellement avec aussi quelques opérations commandos qui aident l’armée syrienne.

Les relations russo-syriennes datent dès le début de la guerre froide, où la Russie va réussir à s’introduire de manière pérenne comme étant un allie de la Syrie. Notamment par la vente de matériels militaires, de relations économiques et aussi par le soutien de tel ou tel parti ou président. C’est pour cela que la Russie voue un soutien sans fail au régime car si El Assad chute, elle pourrait perdre beaucoup de son influence dans la région du Moyen-Orient mais aussi dans la Méditerranée car les russes possèdent deux bases militaires dans ce pays et leur unique point d’ancrage dans la Méditerranée via la Syrie.    La Syrie représente 10% des exportations d’armes pour la Russie selon Amnesty International. D’autant plus qu’elle fournit 78% des armes en Syrie qui ont explosé de plus de 600% entre 2007 et 2011 selon l’agence de presse Reuters.

La position de la Russie sur la Syrie est très critiqué de manière générale. Car elle défend beaucoup trop le régime de Bachar El Assad alors que pourtant l’ONU l’accuse de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité à cause de la guerre civile. Depuis l’engagement de la Russie et de la coalition internationale en Syrie, elle est accusé de bombarder en priorité l’armée syrienne libre, les groupes rebelles plutôt que l’état islamique. Ce qui ne manque pas de faire réagir Washington pour ces multiples bombardements envers des groupes de rebelles soutenus par les Etats-Unis selon Reuters. Selon l’OSDH (Observatoire Syrien des Droits de l’Homme), les frappes de la Russie auraient tués 9 364 depuis le début de son soutien au régime syrienne. Dont près de 3 804 civils, 2746 combattants de l’Etat Islamique et 2 814 de groupes rebelles selon des propos rapportés par le Huffington Post.

Le problème de la Turquie vis-à-vis de la Russie se pose car elles sont en contradiction sur la manière d’agir et de faire en Syrie. De base, une la rivalité entre les pays date de l’Empire Ottoman même si les deux pays ont depuis plusieurs décennies effectué un rapprochement. Les turcs soutiennent les rebelles tandis que que les russes soutiennent le régime de Bachar El Assad. La Turquie souhaite dominer la Syrie et empêcher la création d’un état du Kurdistan dans le Nord de la Syrie. C’est pourquoi le PYD (Parti de l’Union démocratique, principal parti kurde) est visé par les autorités turcs alors même qu’ils combattent Daech.D’autant plus de que des tensions apparaissent sur la scène internationale de manière claire depuis le 15 novembre 2015 lorsqu’un avion russe a été abattu par la Turquie. Poutine avait tenu à signaler qu’il y « aurait de graves conséquences » sur la relation entre les deux puissances.

Pour autant, il semblerait que la Russie voit d’autres possibilités à travers la guerre civile. Selon Jean-Pierre Filiu, historien, Vladimir Poutine voit le désengagement des Etats-Unis comme une occasion de restaurer et de s’affirmer avec un statut de superpuissance perdu depuis l’éclatement de l’URSS. D’autant plus que toujours selon Jean-Pierre Filiu, « le président russe se pose en tant que farouche défenseur de la souveraineté des « Etats » à la tribune de l’ONU, en fait des régimes en place, contre les aspirations des peuples ». Ainsi « il lance une campagne idéologique qui ne peut se comparer qu’à la guerre globale contre la terreur de George W.Bush ». Par « guerre globale contre la terreur », cela veut signifier la guerre contre le terrorisme dans lequel Poutine entend prendre le fanion face aux Etats-Unis.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s