Le parti socialiste émietté pour l’élection présidentielle de 2017 ?

-

Les querelles intestines du parti socialiste se dessinent en vue de 2017 (AFP)

Le 23 avril prochain aura lieu le premier tour des élections présidentielles de 2017. La gauche française se retrouve disloquée à l’approche de ce tournant politique. Le gouvernement pendant cinq ans a perdu le soutien de son parti pour avoir modifier sa ligne politique radicalement.

François Hollande est le président le plus impopulaire de la Vème République. Avoisinant les 13% en septembre 2014 selon IFOP/JDD. Le parti socialiste n’a jamais autant eu son image écornée auprès des français que sous le mandat de François Hollande. En voulant s’incliner devant les directives de Bruxelles, il a par exemple sur la question du chômage voulu modifier le code du travail avec la loi travail de El Khomri qui prévoit . Le parti socialiste s’est retrouvé dans cette situation pour bon nombre de raisons du à son parcours. D’une part, le conflit entre les socialistes et les écologistes a mis mal le l’unité de la gauche. La droitification de la politique du président qui mène des désaccords au sein même du parti. La question des attentats terroristes auquel le gouvernement n’a pas su se réformer à temps.

Le parti socialiste est vu comme un « parti électorat professionnel » pour Angelo Panebianco dans le sens où les socialistes sont des professionnels de la politique et vont jusqu’à la maximisation des résultats électoraux. C’est ainsi comme le démontre Rémi Lefebvre que le parti socialiste est devenu entre 2002 et 2012, un parti qui s’est très bien implanté dans la politique locale auprès des gens. Dès la victoire de la gauche, celle-çi détenait la plupart des régions (?) et 60% des départements. Hors depuis, le parti socialiste s’est fait devancé dans quasiment tout les secteurs. En 2014, le PS a perdu 162 ville de plus de 9 000 un record en la matière.

Vu la situation désastreuse que connait la gauche, certains politiques du parti socialiste et de la gauche à part entière tentent de tirer leur épingle du jeu, en éclatant la gauche. Notamment Manuel Valls, actuel premier ministre du gouvernement Hollande. Le premier ministre se distingue du reste du gouvernement et du président, il fait scission et se désengage, ses initiatives divise la gauche. Jean-Christophe Cambadélis critique ouvertement cette attitude en tant que premier secrétaire du parti socialiste. Il disait en 2014 « Le PS cela veut dire Parti Socialiste, pas Playstation », montrant du doigt les agissements du premier ministre Valls qui veut changer le nom du parti et dénonce une « gauche passéiste ». Emmanuel Macron, anciennement ministre de l’économie, tente aussi de jouer sa carte. Notamment en fondant le parti « En Marche » en avril 2016. Il a été critiqué pour avoir fondé son parti alors qu’il était ministre dont notamment par le président Hollande. Mélenchon lui veut passer devant le PS afin de lui retirer tout le monopole des votants de gauche. Il veut profiter de la guerre interne au sein du parti socialiste afin d’asseoir sa légitimité dans la gauche française.

Le parti socialiste aura du mal à désigner un candidat de la primaire et de faire l’unité autour de ce candidat à cause des dissensions internes. Puisque notamment « la gauche est en mal de leadership et a du mal à faire ressortir un leader naturel au sein du parti » selon Margaux Balaron (Europe 1). Même si les récents sondages de ces derniers mois font ressortir quelques uns des candidats dont François Hollande, Manuel Valls, Arnaud Montebourg et Emmanuel Macron en tête pour les primaires.

Même si la situation du parti socialiste semble chancelante. Quoi qu’il advienne du résultat des présidentielles, le parti a toujours su reconstruire rapidement dans un cycle de défaites refondatrices selon Rémi Lefebvre. C’est d’ailleurs ce qui lui permet de forger sa longévité sur la scène politique française.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s