Le Hezbollah, une force expérimentée

Le Hezbollah a annoncé vendredi 13 mai la mort de son chef militaire en Syrie, Moustapha Badreddine. Cette disparition illustre bien l’implication militaire toujours plus grande du parti dans la guerre syrienne. Le Hezbollah, qui signifie le « parti de Dieu », est né en 1985, doit son existence à la volonté d’exportation de la révolution islamique iranienne au début des années 80. L’objectif de cette organisation chiite est la défense des intérêts de sa branche armée, la Résistance Islamique au Liban (RIL). Si Bachar Al-Assad est expulsé du pouvoir cela remettrait en cause les facilités logistiques d’approvisionnement dont dispose le Hezbollah depuis de nombreuses années.

  • Une implication progressive

En 2011, plusieurs équipes du Hezbollah sont passées en territoire syrien pour rendre compte de la capacité du régime syrien à gérer sa crise. L’objectif était de produire des rapports alternatifs à ceux proposés par le régime syrien jugé faussé par les Iraniens. Après la chute d’Alep en 2012, la mission du Hezbollah en Syrie se transforme. En juillet de la même année, le Hezbollah envoie des forces militaires pour former l’armée syrienne aux techniques de contre-guérilla. Malgré cette nouvelle implication, aucun renversement de force ne se fait ressentir sur le front. En effet, l’armée syrienne, force régulière, formée aux batailles conventionnelles n’est pas adaptée aux combats de contre-guérilla. Le moral de l’armée est au plus bas. Elle en registre des pertes et beaucoup de défection. Pour pallier ce déficit humain et l’arrivée de volontaire étranger au sein de l’opposition, l’Iran a décidé de s’appuyer sur des forces supplétives en particulier le Hezbollah.

La stratégie du Hezbollah va prendre un tournant en avril 2013 à la suie de la bataille de Qoussayr (Syrie) où 2000 combattants de sa milice vont reprendre la ville en trois semaines. Cette opération avait pour objectif de maintenir sa ligne d’approvisionnement en armes. Pour la première fois, la branche armée du Hezbollah a mené une bataille frontale contre l’opposition syrienne. Depuis trois ans, le Hezbollah est engagé sur tous les fronts à Damas, Alep, Lattaquié, Qouneitra, Homs, Palmyre, Homs et le long de la frontière libanaise.

  • Le Hezbollah poursuit son développement militaire

Le Hezbollah s’est professionnalisé tant au niveau humain que matérielle. Sa branche armée peut être considéré comme une sorte d’armée conventionnelle. D’après les estimations en 2011 le Hezbollah s’appuyait sur 5000 combattants en 2011 pour en compter plus de 20 000 dans ses rangs en 2016. Le parti a fait le choix de réduire l’âge d’engagement à 16 ans pour puiser dans ressources humaines des scouts du Mahdi. Ces nouveaux combattants sont formés à utiliser de nouveaux matériels comme des drones de reconnaissance ou des systèmes optroniques. Le Hezbollah possède des chars T-54 et T-72, des systèmes antiaériens et des missiles hypersoniques.

Au niveau tactique, le parti peut se targuer d’une nouvelle génération de combattants. Le parti gagne en polyvalence en combattant dans différents environnements (montagneux, urbain, désertique et aquatiques). Contrairement à 2006 ou le parti avait adopté une stratégie défensive, aujourd’hui le parti est capable de s’approprier, contrôler des territoires et les défendre. Le Hezbollah est une force hybride capable de manœuvrer sur le modèle des forces conventionnelles tout en utilisant des techniques de contre-guérilla.

À cause de sa forte implication dans les affaires syriennes, le Hezbollah prend le risque de favoriser des tensions commentaire dans son pays d’origine et d’affaiblir son assise communautaire à cause des morts dans ses rangs. L’utilité et l’efficacité du Hezbollah en Syrie sont certaines mais ses effets négatifs aussi. Le parti prend le risque d’être moins hermétique aux infiltrés étrangers, d’être plus vulnérable face à Israël. Jusqu’à quel pri le Hezbollah est prêt à aller pour défendre ses intérêts ?

Marc-Antoine Barberis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s