La mondialisation du conflit avec Daech

l’occupation des territoires de la Syrie et d’Irak, les derniers attentats de Paris en novembre 2015, les menaces contre les différents pays du monde et la transformation du terrorisme en une guerre opérationnelle nécessitent un mouvement urgent contre une menace qui est devenue mondiale.

 

Carte imaginée par Daech pour ses territoires de futur, http://jcpa-lecape.org/wp-content/uploads/2014/09/isismap2.jpg 

Selon Pierre-Jean Luizard, Daech utilise une arme stratégique, c’est « l’internationalisation du conflit ».

L’EI a choisi de contrôler les territoires voisins de la Syrie, l’Arabie Saoudite et la Jordanie et impliquer l’Occident à travers la politique de pire et par atteindre aux droits des minorités et des droits de l’homme, et ça pour ne pas se contenter du territoire confessionnel sunnite contrôlé en Irak. Ces actes doivent être accompagnés par des attentats dans les pays en paix, à coté des propagandes de l’histoire des occupations occidentales pour présenter les musulmans comme les victimes historiques de l’Occident. Ce projet permet de dépasser les territoires régionaux et présenter l’EI comme un combattant des droits des musulmans contre l’Occident athée et occupant. Ce but a été atteint par la coalition militaire dirigée par les Etats-Unis contre l’EI.

Aussi, les derniers attentats de Paris en novembre 2015 montrent bien le désir des djihadistes de restituer le califat et imposer la charia islamique. La France a été visée, ce n’est pas seulement à cause de ses engagements militaire, mais aussi parce qu’elle incarne la notion de laïcité qui est hostile aux terroristes et fait allusion, selon eux, aux « jours sombres des musulmans », comme Atatürk quand il a aboli le califat, Nasser et les guerres contre les frères musulmans, Hafez Al-Assad et la répression des frères musulmans aussi, Saddam Hussein et d’autres. Dans leur carte, on voit clairement leur agenda et leur désir d’imposer la charia sur l’Europe et les différents territoires que les musulmans occupaient avant, d’où vient les menaces des différents pays du Moyen-Orient et d’Europe. C’est une pensée très grave qui montre leur projet de l’avènement d’un califat mondial.

Invitation des « croisées » au combat :

Daech diffuse de temps en temps des filmes et des vidéos traduits sur ses deux cellules de communication, Al-Fourqan, canal officiel, et Al Hayat lié au cyber djihad, pour recruter les gens (les moudjahidines, ceux qui font le Djihad) et inviter les gens occidentaux à rejoindre leurs frères au djihad. Par ces filmes sur la méthode hollywoodienne Daech cherche à impliquer l’occident dans les combats. Comme a dit le Jihadi John avec la tête coupé de Peter Kassig :  « nous voilà en train d’enterrer le premier croisé américain à Dabiq. Et nous attendons avec impatience l’arrivée de vos autres soldats pour qu’ils soient égorgés et enterrés ici même ».

Pierre-Jean Luizard commente sur la vidéo : « Dans ce film, le masque tombe et le double discours est révélé : ce que cherche l’État Islamique, ce n’est pas à obtenir la fin des interventions militaires occidentales, mais au contraire à les provoquer. Cette fois-ci Jihadi John, comme il a été surnommé, invite presque l’armée américaine et prévient qu’elle trouvera à Dabiq sa fin ». Dabiq est une ville située au nord de la Syrie. Selon l’Islam c’est là où va dérouler la dernière guerre apocalyptique entre les forces du bien (les musulmans) et les forces de mal (les mécréants) le Jour de Jugement.

De plus en plus, on parle des membres clandestins de Daech dans les différents pays arabes et européens, ce qui ne laisse pas beaucoup de temps pour agir et faire face contre cette menace internationale. le grand nombre des combattants étrangers de différentes nationalités facilitent leur transport et leur infiltration dans les différents pays visés ; par exemple, le nombre des combattants français avec Daech est estimé entre 1200 et 1300, selon général Castres.

Les jours qui viennent semblent un peu sombres pour l’instant, avec un « État » qui devient de plus en plus fort sans une intervention envisagée au sol par les pays occidentaux qui ont choisi les frappes d’aviation qui, apparemment et par des déclarations des leaders occidentaux, n’arrivent pas à éradiquer ce danger représenté par des diables en forme humaine. Les simples frappes d’aviation de semblent pas être suffisantes, mêmes si les russes ont bien compris que même avec ces frappes intensives, ce n’est pas suffisant, par déclaration de Poutine lui-même. Alors, il est clair que sans une intervention au sol d’une armée au moins équivalente, il est difficile de combattre ces terroristes bien organisés et bien formés, qui ont menacé plusieurs pays dans le monde. Les leçons de l’histoire nous approuvent que la barbarie va être battu par la démocratie et la lutte des peuples pendant des siècles pour avoir sa liberté.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s