Le cas Béla Kovacs, reflet des relations russo-européennes

Aujourd’hui en Europe, les relations est-ouest sont tendues. La volonté impérialiste russe se confronte à une Union européenne désunie. L’affaire en cours sur le député européen Béla Kovacs en est un exemple frappant. 

Au mois de mai 2014, le député européen hongrois Béla Kovacs est soupçonné par le procureur général de son pays d’espionnage au profit des russes. C’est par ce dernier que le président du parlement européen Martin Schulz fut averti. Après une année de recherche de preuves pour confirmer cette accusation et la mise en place d’une session plénière du parlement consacrée au débat puis au vote de cette question, Béla Kovacs a finalement vu le 14 octobre 2015 son immunité parlementaire levée et par la sorte il peut alors être poursuivi en justice par les autorités de son propre pays.

1444998016_cb49402038_z

Parlement européen de Strasbourg                                     Source : European Union (c)-DR

Des fonctions au parlement européen allant à son encontre

Pour revenir sur les faits, Béla Kovacs fait partie du « mouvement pour une meilleure Hongrie» plus communément appelé Jobbik. Ce parti politique se revendique d’extrême-droite et dispose de 3 sièges au parlement européen. Il est aussi affilié à « l’alliance européenne des mouvements nationaux », qui comme son nom l’indique, regroupe différents partis nationaux comme celui d’Italie, de Suède ou de Belgique. C’est justement Béla Kovacs qui en est à la tête. Il est intéressant de voir dans quelles commissions ou délégations européennes, il évoluait. En effet selon la page le concernant sur le site du parlement européen, il était membre de la délégation aux commissions de coopération parlementaire UE-Kazakhstan, UE-Kirghizistan et UE-Ouzbékistan et pour les relations avec le Tadjikistan, le Turkménistan et la Mongolie. Il a aussi étudié la question de sécurité et de défense commune en Europe ainsi que la situation en Ukraine. Cela, lié à ses multiples voyages à Moscou pour rencontrer des diplomates russes en dehors de ses fonctions, a induit le procureur général hongrois et le parlement européen à penser à une forme d’espionnage en faveur des russes.

Asset

Le député européen Béla Kovacs                 Source : © European Union 2015 EP

La Russie et l’Union européenne, des intérêts incompatibles

Dans le contexte post-guerre de Crimée et Daesh, Poutine a commencé à tisser des liens avec les mouvements nationaux des pays européens pesants aujourd’hui de plus en plus lourd dans l’échiquier des relations européennes. Le rêve de Poutine, n’est inconnu de personne et se profile à vue d’œil, une sorte de re-formation de l’URSS au niveau territorial au détriment de l’Union Européenne. C’est dans cette optique que Béla Kovacs était utile de par sa connaissance des relations entre l’Union européenne et les pays situés au sud de la Russie. Mais aussi dans les liens qu’il entretenait avec la branche ukrainienne du mouvement dont il fait partie : Jobbik, favorable au rattachement de la Crimée avec la Russie. Avec l’envoi de forces armées pour lutter en Syrie contre Daesh, la Russie se sert de ces pays comme d’une base arrière indispensable pour l’approvisionnement de ses troupes. Enfin, du côté européen, à l’image des liens qu’il entretient avec les mouvements nationaux des différents États et de la Crimée, il essaie, dès que faire se peut, de rallier derrière lui de nouveaux pays, soit par le biais d’un passé commun, soit par le partage d’une même religion. La Grèce en est l’exemple bien que ce fut un échec. A présent, si Poutine reste dans le même schéma, les pays baltes, pourraient s’avérer être une source d’extension de l’influence russe de par leur histoire commune et la forte présence de communautés russophones.

Les russes à travers toutes leurs actions semblent donc vouloir déstabiliser l’Union européenne en la frappant de l’intérieur, le cas de Béla Kovacs le montre bien, car sur le continent européen, à mesure que la puissance occidentale décroît, la domination orientale se renforce.

Mattéo Cian

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s