Nouveaux décapitations des otages américaines poussent Obama à réfléchir sur la politique des otages des États-Unis

140828-barack-obama-jms-1616_be4d7a148b3be34583e5e440c0b4d35f

(c) NBC News

Les États-Unis, comme la France a longtemps eu pour politique de ne pas négocier avec les terroristes dans l’événement d’une prise d’otage pas un groupe étranger.  Cette politique existe dans le but de ne pas inciter les terroristes à utiliser la prise d’otage comme moyen de financement.  La position de la France depuis 25 ans et moins rigide que celle des États-Unis dans ce regard, et on a pu voir la France avoir contact avec les groupes pour voir le statut de l’otage.  Quelques autres pays européens ont payé les millions de dollars pour libérer leurs citoyens otages.  Avec les continuelles décapitations des otages américains par l’Etat Islamique (appelé ISIS par les américains), le président Obama est poussé de réfléchir sur sa politique des otages.

Beaucoup des familles des victimes américains ont accusé le gouvernement américain de ne pas avoir assez fait pour sauver et protéger les otages.  Même qu’Obama a déclaré qu’il va réexaminer la politique, le secrétaire de presse de la Maison Blanche, Josh Earnest a confirmé que ce nouveau examen de la politique ne comprendra pas la paiement des rançons.

Le porte-parole de la département de l’Etat américaine, Jeff Rathke dit qu’actuellement il y a toujours un petit nombre des américains pris en otage par l’Etat islamique.  Le public américain voit l’inaction de l’Etat de plus en plus comme un refus de la part du gouvernement américain de sauver les vies de ses citoyens.  Cette pensée a mis beaucoup de pression sur le président maintenant que plus en plus des américains sont mort aux mains de l’Etat islamique.

Cela fait presque un mois depuis Obama a déclaré qu’il réexaminera la politique, et depuis le peuple des Etats-Unis n’ont rien entendu.  Le public américain demande quelque chose d’impossible de leur président qui est dans une position précaire; s’il commence à négocier avec l’Etat islamique il risque en fait une augmentation dans la prise d’otage pour financement et s’il ne change pas sa politique, le public américain auront du mal le suivre.  Je suis convaincu que cette promesse du président de réexaminer la politique des Etats-Unis sur la question des négociations avec terroristes n’est plus qu’un moyen de calmé le public américain et c’est exactement pour cette raison là qu’on n’a rien entendu depuis sur ce sujet très inquiétante.  Le président Obama ne va pas changer la politique des Etat-Unis par rapport de sa position sur les négociations pour la vie des otages américains.

 

Publicités
Ce contenu a été publié dans Non classé par annikagodefroy. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos annikagodefroy

Etudiante américaine en Master 1 Conflictualité et médiation à l'université catholique de l'ouest à Angers, France, elle est arrivée en France il y a quatre ans pour travailler comme enseignante d'anglais. Ellle a reçu un diplôme de License de l'université d'oregon en études internationales et français en 2010 avec un sous-spécialisation en sciences politiques. Elle est arrivée en France il y a quatre ans pour travailler comme enseignante d'anglais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s