Les chrétiens victimes de persécution en Syrie. Quel avenir pour la minorité ?

COPYRIGHT

COPYRIGHT

La crise humanitaire en Syrie est l’une des plus importantes de notre siècle. Principalement Chrétiens et Sunnites, on dénombre depuis 2011, près de 2 millions de personnes déplacées à l’extérieur du pays. Sur le terrain, les organisations humanitaires se débattent pour porter assistance aux réfugiés syriens. En plus de pourvoir aux besoins primaires, les organisations telles que Caritas Internationalis Liban reçoivent de plus en plus de chrétiens, victimes de persécutions religieuses, qui ne souhaitent pas rentrer chez eux lorsque le conflit aura cessé et demandent à quitter le Moyen Orient.

Il y a quelques semaines, la communauté chrétienne a été fortement ébranlée par les cas de persécutions religieuses commises à leur encontre. Les djihadistes EIIL ont sévi en Syrie, dans la ville de Raqa. Sept chrétiens ont été exécutés, durant la période de Pâques, dont deux ont été crucifiés.  Selon les autorités religieuses chrétiennes, il ne s’agit malheureusement pas d’acte isolé. Des groupes islamistes ultra-radicaux exigent des chrétiens qu’ils se convertissent. S’ils essuient des refus, ces derniers n’hésitent pas à appliquer « La Loi de Dieu » et donc, de « tuer la personne qui n’est pas d’accord avec toi. »

Selon le rapport de l’Index Mondial de Persécution, la Syrie serait le troisième pays, derrière la Corée du Nord et la Somalie, où les communautés chrétiennes sont le plus sujettes aux violences.

Jusque là, la minorité chrétienne en Syrie a été tolérée. Le régime laïc de Bachar Al-Assad a permis à la communauté de vivre en paix avant que la guerre civile n’explose. Les chrétiens étaient libres d’exercés leur culte, tant que ces derniers ne perturbent pas l’équilibre du pays et la cohabitation entre les différentes confessions. Bien que les chrétiens bénéficiaient de certaines libertés, ils étaient tout de même sous surveillance des services secrets. Pourtant, les communautés chrétiennes de Syrie ne sont pas les premières cibles de la révolte populaire mais elles en font tout de même les frais. Déjà, la minorité a apporté son soutien au régime alaouite. Non pour des raisons d’accord politique mais plutôt par intérêt pour la communauté. Le gouvernement de Bachar Al Assad leur garantissait une relative tranquillité en échange de ne pas se faire trop remarquer.  Face au phénomène d’islamisation qui guette les pays du golf arabe, les minorités religieuses, à l’image des chrétiens, sont les premiers être invités à trouver refuge sur un territoire où ils seront en majorité. Par exemple, lors de manifestations anti-régime, nous pouvions lire sur les banderoles, en tête de cortège : « Chrétiens retournez au Liban ». Le message est clair.

Aujourd’hui, les chrétiens de Syrie vivent dans la peur de re-vivre ce qu’appel le Service des Chrétiens Persécutés : « un scénario à l’Irakienne ». À savoir qu’une grande partie des chrétiens d’Irak avait trouvé asile en Syrie après avoir connu l’exode.

Quoiqu’il en soit, le stage que j’effectue auprès des réfugiés syriens m’a permis de me questionner sur l’avenir des communautés chrétiennes au Moyen Orient. Seront-elles forcées à l’exode et devront elles compter sur les programmes de visas humanitaires  pour  leur permettre de quitter leur pays afin de vivre en paix ?

En 2013, une organisation composée d’intellectuels et hommes politiques chrétiens, a décidé d’adopter le « Pacte de foi et d’Honneur » que ces derniers considèrent comme étant une preuve d’allégeance à la Nation Syrienne. Cependant, cette initiative relayée et soutenue par une grande majorité de chrétiens à l’intérieur du pays, a fortement déplue au chef de l’État Syrien. Il a tout simplement tenté de faire échouer cette entreprise, en utilisant la force de dissuasion lorsqu’il le fallait.

La communauté chrétienne de Syrie qui, en échange de son silence et da sa discrétion, avait soutenu le régime alaouite, se retrouve seule face aux groupes islamiques radicaux qui usent et abusent de cette faiblesse pour pousser les derniers chrétiens de Syrie hors du pays.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s