Afrique du Sud : Le vingtième anniversaire de la transition démocratique dans une situation de tensions sociales

afrique-du-sud_0

Copyright © Le Figaro.fr. « Tous droits réservés »

Ce dimanche 27 avril, l’Afrique du Sud célèbre le vingtième anniversaire de sa transition démocratique. La première élection multiraciale s’est effectuée le 27 avril 1994, faisant voter « plus de seize millions de noirs » et a, dès lors, mis fin au régime de l’Apartheid. Le 27 avril 1994, Nelson Mandela, qui allait devenir le premier Président noir d’Afrique du Sud, avait proclamé : « Aujourd’hui, c’est l’aube de notre liberté ».

Depuis 1994, l’ANC (Congrès National Africain) domine largement la vie politique du pays, mais aujourd’hui, il est contesté. Les commémorations sont prévues dans le pays à l’occasion de ce vingtième anniversaire, mais avec très peu d’enthousiasme. En effet, dans ce pays où les tensions sociales augmentent à cause des inégalités, des protestations se font entendre. L’organisation du « Freedom Day » s’est déroulée dans un pays où les inégalités sociales et la violence sont en augmentation croissante. D’ailleurs, le mercredi 23 avril, l’archevêque, prix Nobel de la Paix, Desmond Tutu a indiqué « qu’il n’allait « pas voter pour eux », déplorant une « société qui va se coucher le ventre creux » ».

Le président Jacob Zuma avait été réélu à la direction de l’ANC le 18 décembre 2012, mais déjà, le pays subissait des crises sociales. Même si en 2010, lors de la Coupe du monde de football en Afrique du Sud, les syndicats de la construction avaient obtenu des augmentations de 13 à 16 %, les tensions sociales ont continué. En effet, le 16 août 2012, la police a tué 34 mineurs qui étaient en grève à Marikana, une mine de platine. Cet évènement a rappelé le temps de l’Apartheid, surtout que dans ce pays, les ménages les plus pauvres représentent la moitié de la population, c’est-à-dire plus de 25 millions de personnes, dont 62 % de noirs. Cette répression a mis en lumière l’importance de la crise sociale. D’ailleurs, en ce moment-même, l’Afrique du Sud connaît une 14ème semaine de grève dans l’industrie du platine. Ce qui montre que depuis 2012, les mineurs combattent pour une augmentation salariale, ici, sur une base de 830 euro, soit le double du salaire actuel. Cette grève, qui est la plus longue du secteur minier sud-africain, est d’une importance cruciale pour les élections qui auront lieu le 7 mai, car 80 000 mineurs ont arrêté le travail.

« Les trois grands producteurs de platine, d’Anglo American Platinum, Impala Platinum et Lonmin ont fait savoir qu’ils allaient désormais directement soumettre leur offre aux mineurs sans passer par le syndicat. Une situation qui pourrait être explosive puisque les mineurs n’ont pas été payés depuis trois mois et même si certains acceptent de reprendre le travail, des heurts risquent d’éclater entre grévistes et non-grévistes ».  La situation est donc tendue à si peu de temps des élections générales, d’ailleurs les bureaux de l’ANC de Marikana ont été incendiés, car ils sont considérés comme étant proches des producteurs.

Malgré ces tensions et des manifestations qui ont eu lieu dans plusieurs townships contre la pauvreté, l’ANC devrait se maintenir au pouvoir et Jacob Zuma est candidat à sa propre succession de chef de l’Etat sud-africain. Il reste quand même à noter que l’Afrique du Sud est un exemple de stabilité et de « résolution de conflit pacifique » selon Mapisa-Nqakula, femme politique sud-africaine.

Amélie RIPOCHE


http://www.lemonde.fr/afrique/article/2014/04/27/l-afrique-du-sud-celebre-les-vingt-ans-du-vote-des-noirsl_4408027_3212.html

http://www.lemonde.fr/archives/temps_fort/2013/06/13/avril-1994-les-premieres-elections-multiraciales-en-afrique-du-sud_3423278_1819218_3424756.html

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2014/04/26/la-jeune-democratie-sud-africaine-a-l-epreuve-des-inegalites-sociales_4407848_3212.html

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20140207.REU0882/election-presidentielle-le-7-mai-en-afrique-du-sud.html

http://www.rfi.fr/afrique/20140425-afrique-sud-14-semaines-greve-industrie-platine/

http://www.afriquinfos.com/articles/2014/4/26/lafrique-devrait-jouer-role-leader-dans-stabilisation-lafrique-252014.asp

http://www.monde-diplomatique.fr/2013/03/CESSOU/48841

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s