Chine : Des réformes majeures en cette fin d’année 2013

Tous droits réservés : Goh Chai Hin/AFP/Getty Images. Copyright of epochtimes.fr

Tous droits réservés : Goh Chai Hin/AFP/Getty Images. Copyright of epochtimes.fr

L’Etat chinois avait mis en place une « politique de contrôle des naissances » à  partir des années 1970 et « la politique de l’enfant unique » en 1979. Ces politiques sont démographiques et visent à contrôler les naissances chinoises. Elles ont pour but de faire baisser le taux de natalité afin d’éviter un surpeuplement de la Chine. Enfin ces politiques ont pour objectif d’assurer un meilleur niveau de vie à la population chinoise. Avec cette politique démographique l’Etat chinois peut se consacrer pleinement à la croissance économique du pays. Ainsi en 1979 la politique limite à un, le nombre d’enfant par couple.

En 2002, cette politique est modifiée pour la première fois. Il est possible d’avoir légalement un second enfant dans certaines conditions et contre le versement d’une somme d’argent. Les conditions sont les suivantes : Il faut que le couple vive à la campagne et que leur premier enfant soit une fille. Ou bien que le couple, les deux parents donc, soient chacun fils et fille unique. Il existe également des exceptions pour les ethnies minoritaires (soit 9,44% de la population). Des amendes sont mises en place pour les enfants nés de façon illégales. Mais la loi n’est pas infaillible puisque par exemple, les couples aisés peuvent payer ces amendes. Durant la même période l’Etat retarde l’âge du mariage des hommes et des femmes, toujours en suivant le même objectif : Réduire la fécondité et donc le taux de natalité.

Cette politique démographique a « fonctionné » dans le sens ou la croissance démographique a été limitée, on parle de 400 millions de naissances évitées depuis 1979. Mais la loi à aussi, évidemment induit un nombre important de sérieux problèmes. Tout d’abord les couples sont souvent frustrés de ne pouvoir donner naissance qu’à un seul enfant ou bien sont contraints de vivre dans l’illégalité. La politique a donné lieu à de nombreux avortements contraints, ou forcés, ainsi qu’à des stérilisations. De plus le pays doit faire face à de sérieux déséquilibres entre le nombre d’homme et le nombre de femme. A force de favoriser les enfants de sexes masculins, beaucoup d’hommes se retrouvent célibataires à l’âge adulte. Ce qui a augmenté le trafic d’êtres humains.

Le 15 novembre 2013, soit onze ans après la dernière modification de la loi, un « assouplissement progressif » de la politique est annoncé. Ainsi entre le 23 et le 28 décembre, 150 membres du comité permanent de l’Assemblé nationale populaire chinoise se sont réunis, pour qu’enfin les prémices de réformes tant attendues soient appliquées au premier trimestre de l’année 2014. Cet assouplissement de la loi, adopté le 28 décembre 2013, vise à contrer le vieillissement de la population, en effet le taux de fécondité du pays qui est désormais très bas, ne garantissait pas suffisamment le renouvellement des générations.

Ainsi l’assouplissement de la loi autorise désormais les couples où un seul des deux parents est un enfant unique à avoir un second enfant. Mais cette autorisation ne sera pour le moment, seulement valable que dans certaines provinces. Cette nouvelle règle ne concerne en fait qu’environ 10 millions de couples chinois sur un total d’environ 1,4 milliard d’habitants… Mais il faut tout de même rappeler que la politique de l’enfant unique ne s’applique pas à tous, soit environ 37% des couples ne seraient pas concernés. De plus comme nous le disions auparavant les couples ayant les ressources nécessaires pour payer les amendes n’hésitent pas à enfreindre la loi.

Notons que le 28 décembre 2013 ont également été abolit les très critiqués camps de rééducation par le travail, et l’Etat s’est également engagé à réduire l’usage de la peine de mort. Ainsi ces assouplissements font figures de réformes importantes pour la Chine, celles-ci devraient d’ailleurs s’étendre et se développer davantage à l’avenir.

Salomé CORBIN

 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s