Une dernière désillusion pour Nabucco ?

Les projets Nabucco et South Stream

Les projets Nabucco et South Stream

La décision rendue en juin dernier de passer par le gazoduc TAP au détriment de Nabucco marque un sérieux coup d’arrêt au projet tant désiré par la Commission européenne. Le consortium, composé du britannique BP, du français Total, du norvégien Statoil et de l’azerbaïdjanais Socar a annoncé avoir sélectionné le gazoduc transadriatique pour l’exploitation de l’important gisement de gaz de Shah Deniz II situé en Azerbaïdjan. 

Devant acheminer dix milliards de mètres cubes par an jusqu’au sud de l’Italie, le TAP (Trans Adriatic Pipeline) a été préféré du fait de sa longueur et de son coût moindres, comparé au projet Nabucco. Cette mesure constitue un frein supplémentaire à l’avancement de celui-ci. Entamé il y a plus de dix ans, à dessein très politique, il avait pour objectif principal de s’affranchir de la dépendance énergétique à l’égard de la Russie et de son géant Gazprom. Pour cela, un important réseau de gazoducs devait trouver son origine en mer Caspienne, voire du Kurdistan irakien ou d’Iran (avant les sanctions internationales à l’encontre de Téhéran), puis transiter vers l’Europe. Mais certaines faiblesses ont obligé les Européens à revoir le programme à la baisse, en particulier le manque de fournisseurs : les grandes compagnies gazières européennes n’ont pas adhéré au projet, pour des raisons d’ordre économique, et la plus importante en date, l’allemande RWE, s’en est retirée il y a quelques mois. En conséquence il a été établi que le projet ne devait démarrer qu’à la frontière entre la Turquie et la Bulgarie avant de passer par l’Autriche.

La décision rendue récemment réjouit ses concurrents les plus notables : « Le projet Nabucco n’existe plus {…}. Il est enterré » indique Alexeï Miller, le président de Gazprom, qui pour sa part a pris la décision finale d’investir dans son gazoduc South Stream, censé entrer en fonction dès 2015 et relier la Russie à l’Italie. Sans parler explicitement d’abandon du projet, le consortium Nabucco peine néanmoins à avancer et n’évoque pour l’heure plus de calendrier. Afin de rassurer, il évoque tout de même le besoin de diversification des pays européens et estime que l’itinéraire Nabucco constitue « la seule alternative pour répondre à ces besoins ». En outre, le projet européen se montre très coûteux : d’une longueur de 1300 km depuis la Turquie, il ne peut rivaliser avec les 800 km du TAP, censé être opérationnel en 2017.

Nabucco, au-delà de ses atouts énergétiques, matérialise la réalité des rapports de force et la volonté européenne de contourner son plus grand fournisseur de gaz, à savoir la Russie, divergente de l’Union européenne à bien des égards. Moscou a par ailleurs contre-attaqué en élaborant le South Stream. Pour y parvenir, l’État a signé des accords avec des entreprises italiennes, allemandes et françaises (notamment EDF). Ainsi, des entreprises européennes court-circuitent un objectif européen, pour des raisons de viabilité économique. Une approche géopolitique permet de comprendre cette réalité complexe composée de nombreux acteurs, et avant-tout les limites d’un projet initialement porté par un ensemble d’États. Bien que remis en question, Nabucco finira peut-être par trouver à l’avenir l’élan nécessaire afin d’être mené à terme, pour la plus grande satisfaction de Bruxelles.

 Déborah GUIDEZ

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/06/28/20002-20130628ARTFIG00602-le-projet-nabucco-enterre-par-un-gazoduc-qui-rejouit-la-grece.php

http://www.rfi.fr/emission/20130627-gazoduc-nabucco-verra-pas-jour

http://www.leblogfinance.com/2013/06/nabucco-battu-par-tap-pour-exporter-le-gaz-dazerbaidjan.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s