Genève 2, la conférence internationale de la paix sur la Syrie aura-t-elle lieu ?

Genève-2-400x233Washington, Moscou et l’Organisation des Nations unies (ONU) se joignent afin de mettre en place une conférence pour la paix sur la Syrie à Genève. Cette conférence était prévue pour la fin du mois de novembre. L’objectif de cette conférence est de rassembler le régime syrien de Bachar Al-Assad et l’opposition pour trouver une solution politique au conflit ayant causé plus de 110 000 morts selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

La question qui se pose est de savoir qui sera présent à Genève pour cette conférence de la paix, si elle a lieu ?

En effet, mettre en place cette conférence n’est pas sans difficulté. L’opposition veut imposer le départ de Bachar Al-Assad et par conséquent, menace de ne pas venir à Genève si elle n’a pas de réponse positive à sa demande. Le lundi 4 novembre, le régime syrien a alors refusé de manière catégorique. Selon Omran Ahed Zohbi, ministre de l’information syrien, rapporté par le journal Le Monde : « Ce qui se passera à Genève est une opération politique, il ne s’agit pas de céder le pouvoir ou de former une autorité transitoire. A ceux qui pensent autrement, nous leur conseillons de ne pas y assister pour qu’ils ne soient pas ridiculisés ».

Omran Ahed Zohbi s’attaque d’ailleurs au rôle de l’Arabie Saoudite dans son soutien aux insurgés, en accusant le ministre des affaires étrangères saoudien, Saoud Al-Fayçal. En faisant cela, et en utilisant le terme de « terrorisme », il met en lumière l’intégrisme religieux de l’opposition afin d’appuyer la position du gouvernement syrien en vue de la conférence de Genève.

La demande expresse de l’opposition du départ de Bachar Al-Assad risque donc de poser une grande difficulté à la tenue de Genève 2. En effet, le dimanche 3 novembre, Ahmed Jarba, qui est le chef de l’opposition syrienne, a informé que la Coalition nationale syrienne ne serait pas présente à Genève pour deux raisons : D’une part, comme il a été précédemment évoqué, il veut un « calendrier pour le départ de Bachar Al-Assad ». D’autre part, la Coalition nationale syrienne ne participera pas à Genève 2 si l’Iran n’y est pas présente.

La volonté de Ahmed Jarba va plus loin. Il a rappelé aux ministres des affaires étrangères arabes, qui étaient réunis au Caire, que l’opposition irait à Genève que si elle est unie. En effet, la priorité pour lui est donc de pouvoir exercer un maximum de pression. De plus, il réitère la condition voulue par l’opposition qui est  le cessez-le-feu pendant les négociations lors de la conférence de la paix.

Tous les opposants au gouvernement syrien ne sont pas du même avis. Un chef rebelle a d’ailleurs démissionné le dimanche 3 novembre. Mais une interview du Figaro questionnant Qadri Jamil, ex-vice premier ministre syrien voulant aller à Genève en étant dans l’opposition, montre clairement les divergences qu’il y a au sein de l’opposition. Qadri Jamil a été démis de ses fonctions et affirme avoir été opposant au régime avant, en étant et après avoir été ministre. Étant membre du Front pour le Changement et la Libération, il est dans l’opposition et veut aller à Genève, en insistant sur l’importance d’avoir différentes délégations dans la Coalition nationale. Sa volonté de dialogue est donc en contradiction avec l’opposition qui ne souhaite aller à Genève que si le départ de Bachar Al-Assad est assuré. Et en voulant la présence des différentes délégations de la Coalition, il va à l’encontre de la volonté d’unification de Ahmed Jarba.

A l’heure actuelle, force est de constater que la conférence pour la paix en Syrie, qui était censée se tenir fin novembre, n’est toujours pas assurée. Le dialogue pour régler diplomatiquement et trouver une solution politique au conflit syrien, voulu par Washington, Moscou et l’ONU, serait certainement la solution pour arriver à un consensus. Selon l’ONU, la conférence serait désormais fixée au 22 janvier 2014 donc son accomplissement pourrait apporter un espoir pour le peuple syrien et un apaisement dans cette région du monde.

Amélie RIPOCHE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s