Victimes de leur religion : La minorité chrétienne au Pakistan

Copyright

Copyright

Dimanche 22 septembre 2013 a eu lieu un évènement dramatique à Peshawar, au nord ouest du Pakistan. Une église chrétienne a été prise pour cible d’un double attentat suicide revendiqué par une faction du Mouvement des Talibans Pakistanais (Tehrik-e-Taliban Pakistan). L’attaque a été réalisée au moment même où les fidèles sortaient de la messe dominicale. Les derniers bilans indiquaient 82 morts et des centaines de blessés. La population pakistanaise est à plus de 95% de confession musulmane, les chrétiens représentent à peine 2%. Les minorités religieuses, dans un pays comme le Pakistan, sont victimes de discriminations sociales et de violences. Ils sont majoritairement pauvres du fait de l’impossibilité d’accéder à de nombreux postes qualificatifs. Ils vivent dans des conditions de vie difficiles et sont régulièrement la cible d’attaques.

Le Pakistan est un état relativement jeune puisqu’il a été fondé en 1947. C’est un état exceptionnel car à l’époque il ne s’inscrit ni dans le modèle communiste soviétique ni dans la modèle libéral américain, ce pays appuie sa fondation sur des références religieuses.

En effet le futur Pakistan fait à l’origine parti des Indes qui appartiennent-elles même à l’Empire britannique. On trouve sur ce territoire quatre grandes confessions religieuses, dont notamment les hindous et les musulmans. Le parti élitiste indien du Congrès souhaite tôt l’autonomie du pays face aux britanniques. La minorité musulmane demande dans le cadre du pacte de Lucknow un certain nombre de droits vis-à-vis de la majorité indou. L’entente entre les deux confessions est très délicate. C’est en 1906 qu’est crée la ligue musulmane contre le parti du Congrès afin de servir les propres intérêts de la minorité musulmane. Puis pendant la seconde guerre mondiale l’idée de la partition fait son chemin. Lors de la résolution de Lahore la ligue musulmane réclame un état indépendant avec une continuité territoriale en fonction de l’appartenance religieuse. Une Inde pour les musulmans, une autre pour les hindous. Finalement en 1947 les britanniques et les hindous qui étaient contre la partition des Indes sont contraints de l’accepter sous la pression de la minorité musulmane.

La mésentente religieuse est donc à l’origine même de la fondation du Pakistan. Et cet état fut crée spécifiquement pour le peuple musulman. On comprend alors davantage que la vie des minorités religieuses dans une république islamique soit si difficile. Pourtant Nawaz Sharif, le premier ministre pakistanais à sévèrement condamné l’attentat. Le lendemain du drame, la communauté chrétienne protestait pour demander une protection de la part de son propre gouvernement contre de telles attaques.

Salomé CORBIN

Publicités

3 réflexions au sujet de « Victimes de leur religion : La minorité chrétienne au Pakistan »

  1. je suis chretien,je pleure dans mon coeur qand j lis cet pag,moi,j vous aime le minorité chretien à pakistan,j prie pour que notr JESUS vous protèg,et j sais que vous aime aussi l chrtien ds l mond,c que j veu vou dire c’es,j vou aime et ayez confiancen Dieu,merci et j vou aime vraiment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s